sanglier_6De nombreux chasseurs restent persuadés, à tort, que le marcassin est protégé. Sa chasse fût en effet interdite pendant une bonne partie du XX° siècle en applications des Arrêtés Réglementaires Permanents (ARP) pris pour chaque département par le ministre compétent.

Ce n'est qu'à partir de la fixation en 1981 de la liste des espèces protégées, puis de la parution des arrêtés du 1° août 1986 et du 26 juin 1987 (liste des espèces de gibier chassables) que cette protection a été formellement abrogée par suppressions successives des dispositions de ces ARP, abrogation confirmée in fine par l'arrêté relatif à l'usage des appeaux et des appelants pour la chasse des oiseaux de passage et du gibier d'eau et pour la destruction des animaux nuisibles du 4 novembre 2003 modifié, dont l'article 10 abroge purement et simplement ces ARP. (source : extraits de "ONCFS - chasse et droit - La chasse du sanglier - faune sauvage n° 272/juin 2006 - article de Mme Annie CHARLEZ, Chef de la Mission Conseil Juridique de l'ONCFS).

Le marcassin n'est donc pas un animal protégé au sens strict de la loi. Mais rien n'empêche les présidents de syndicats ou dianes de chasse, dans leurs statuts ou règlement intérieur, d'en interdire le tir.